Plan d'action

Nouvelle Calédonie

Le plan d’action local de Nouvelle-Calédonie s’organise en 5 objectifs principaux pour la période 2011-2015 :

Détail du plan d’action 2011-2015 :

1. APPUYER L’ACTION DES MEMBRES DU COMITE LOCAL EN VUE D’ASSURER LA MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION DES LAGONS ET RECIFS DE NOUVELLE-CALEDONIE.

Poursuite de l’accompagnement des provinces, du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et du GIP « Conservatoire des Espaces Naturels de Nouvelle-Calédonie » dans leurs démarches de mise en place des comités de gestion participative, de mise en œuvre des plans de gestion des sites et du suivi du maintien de l’intégrité des Lagons de Nouvelle-Calédonie inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Appui à la mise en place, à la gestion et à l’évaluation d’un réseau cohérent d’Aires Marines Protégées adapté aux enjeux de conservation et de développement durable des usages maritimes dans les eaux territoriales et l’espace maritime de la Nouvelle-Calédonie. Cette démarche s’appuiera sur les conclusions de l’analyse éco-régionale menée au cours de la phase précédente et sur les résultats de l’analyse stratégique « mer de Corail » qui sera initiée dans le cadre de la présente période.

La mise en œuvre d’actions spécifiques dans le cadre du TIT AMP (Thème d’intérêt transversal Aires Marines Protégées) pourra venir enrichir cet objectif n°1 du plan d’actions local.

2. PERENNISER ET CONFORTER LE RESEAU DE SUIVI DE L’ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS ET DES ECOSYSTEMES ASSOCIES.

Ebauché depuis 1997, un réseau de suivi de l’état de santé des récifs coralliens de Nouvelle-Calédonie est mis en œuvre annuellement depuis 2003. 9 sites, qui comprennent 24 stations réparties entre les 3 provinces de la Nouvelle-Calédonie font l’objet d’un suivi annuel selon la méthode  « Reef check ». Les résultats sont diffusés à l’ensemble des membres du comité local, bancarisés dans la base de données COREMO et inclus dans le bilan mondial de l’état des récifs coralliens.

Adapter et/ou compléter ce réseau en fonction de l’évolution des connaissances dans le domaine des méthodologies et stratégies de suivi des récifs coralliens, mais aussi de le mettre en cohérence avec les réseaux de suivi mis en place dans le cadre des sites inscrits au patrimoine mondial ou des suivis opérationnels des AMP et des sites industriels ou urbains.

Étudier, en lien avec les orientations du TIT « observatoires », la possibilité d’étendre le réseau de suivi de l’état de santé des récifs à leurs écosystèmes associés : herbiers de phanérogames et mangroves.

3. FAVORISER LES ECHANGES D’EXPERIENCE ET DE CONNAISSANCE AVEC LES PAYS DE LA REGION.

Outre les échanges liés au Bien en série inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et le processus de coopération bilatéral avec l’Australie sur la mer de Corail, l’IFRECOR se propose d’accompagner et de soutenir les initiatives de rencontres régionales organisées sur le territoire et ayant trait au milieu marin en général. L’IFRECOR se mobilisera dans la mesure du possible pour intervenir lors de ces manifestations.

4. DEVELOPPER LA PRISE DE CONSCIENCE ECO-CITOYENNE ET MODIFIER LES COMPORTEMENTS

Au cours des deux premières phases de l’IFRECOR, de nombreux supports de communication ont été réalisés, ainsi que la publication d’un site internet (www.ifrecor.nc) dans l’objectif de valoriser et diffuser les connaissances acquises en Nouvelle Calédonie.

Expertise sur le positionnement stratégique de www.ifrecor.nc et de son mode de fonctionnement, notamment en termes de gestion de contenu. Définition d’une nouvelle cible technique afin de redynamiser l’outil et de renforcer son efficacité en matière d’information et de sensibilisation du public.

Dans la limite des moyens disponibles et en mutualisant au maximum les efforts avec les autres collectivités dans le cadre du TIT communication et valorisation, l’IFRECOR apportera son appui à la production de supports pédagogiques et de sensibilisation, notamment dans le cadre d’intervention défini par le Centre d’Initiation à l’Environnement.

5. PARTICIPER A LA DEMARCHE DE MISE EN ŒUVRE D’ACTIONS TRANSVERSALES (TIT) A L’ECHELLE DE L’ENSEMBLE DES COLLECTIVITES DES OUTRE-MERS MEMBRES DE L’IFRECOR

Le comité local étudiera l’opportunité de prendre part à la mise en œuvre d’actions spécifiques ou se proposera en site atelier (=site pilote) dans le cadre de différents TIT

En savoir plus : www.ifrecor.nc

  • Ambiance Tropicale 1
  • Ambiance Tropicale 2
  • Ambiance Tropicale 3
  • Ambiance Tropicale 4
  • Ambiance Tropicale 5
  • Ambiance Tropicale 7
  • Ambiance Tropicale 8
  • Baliste Bleu
  • Barracudas
  • B